mardi 16 mars 2021

L'unique leçon...

Je ne crois plus que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur que nous n'ayons d'abord corrigé en nous. L'unique leçon de cette guerre est de nous avoir appris à chercher en nous-mêmes et pas ailleurs.

Etty Hillesum (Une vie bouleversée) 

 

 

samedi 12 décembre 2020

Ils ont perdu

💢 Ils ont perdu. Car en nous enfermant,
     ils nous obligent à affronter nos parts
  d'ombre, à regarder nos propres démons
         droit dans les yeux, à les soigner
                   et à les transmuter. 🔥

  Ils ont perdu. Car en nous isolant les uns
   des autres, ils nous encouragent à nous
       re-unir, à renforcer nos liens et nous
         reconnecter de cœur à cœur. 💞

        Ils ont perdu. Car en nous mentant effrontément,

            ils nous amènent à rechercher

       la vérité ailleurs et par nous-mêmes,
              donc à sortir de l'illusion. 👁️

           Ils ont perdu. Car en cherchant
à nous faire peur, ils nous poussent à lâcher
          prise, à rester centrés, confiants
              et connectés à notre âme.🙏

Ils ont perdu. Car en contrôlant nos véhicules
   physiques, ils nous permettent d'expanser
       nos corps subtils et nos consciences,
                  donc notre puissance. 💥

    Ils ont perdu. Car en voulant nous rendre
       malades, ils nous donnent finalement
               plus de temps libre, de repos
                     et de renaissances. 🕊️

               Ils ont perdu. Car en essayant
    de nous faire disparaître dans l'obscurité,
             ils nous font accroître et cultiver
                 notre Lumière intérieure. 🌟

  Ils ont perdu. Car en nous coupant de Mère
  Nature, nous lui permettons de se nettoyer
            et de guérir, et nous, de méditer
               pour elle comme jamais. 🌍

       Ils ont perdu. Car en nous manipulant
            pour faire de nous des esclaves,
        ils nous forcent à reprendre en main
      notre Souveraineté et notre Liberté. 🗽

           Ils ont perdu. Car ce confinement
est une belle allégorie de notre enfermement
 dans la matrice 3D, qui nous motive encore
         plus à ascencionner vers la 5D. 🌈

Ils ont perdu. Car en tentant de nous endormir
       et de nous soumettre, ils sont en train
de secouer et de réveiller toute l'Humanité. ⚡

       Ils ont perdu. Car en nous infantilisant,
  ils nous font grandir. En attaquant nos aînés
         et nos enfants, ils nous font rugir. 🦁

    Ils ont perdu. Car en voulant nous affaiblir,
      ils renforcent le Guerrier de Lumière qui
   sommeille au fond de chacun de nous. ⚔️✨

                  ☄️~ Éloïse Al'Cyona ~ ☄️

lundi 12 octobre 2020

Méditation

Chercher en soi l'immuable, le non-dépendant, le libre.

S'en remettre à l'immuable en soi. S'y abandonner.

Lui donner toute notre confiance.

En se plaçant dans l'immuable, en soi, il est possible d'accueillir l'impermanent et de vivre les deux en toute paix.

S'établir dans l'immuable en soi.

Arnaud Desjardins

 



lundi 1 juin 2020

L'Amour dit OUI à Ce qui EST...

L’Amour dit OUI à Ce qui EST, il ne juge pas, ne condamne pas, il aime sans condition et ce faisant, transforme tout ce qui ne lui ressemble pas afin de nourrir le cycle infini de la Vie. Pour lui, la nourriture se trouve dans TOUT ce que nous sommes, y compris dans ce que nous jugeons mauvais. C’est pourquoi, dès lors que nous accueillons de façon inconditionnelle les parts de nous-même jugées inacceptables, elles s’empressent de donner le meilleur d’elles-mêmes. Le « plomb » des émotions se transforme alors en « or » qui se révèle au monde à travers des qualités, des dons et des talents aux couleurs et aux fragrances uniques à chacun.
Mary M’

vendredi 2 août 2019

La valeur de la lecture par Yvan Amar

La lecture, dans toutes les traditions, a toujours été considérée comme une pratique spirituelle, ce qui est révélateur de l'importance accordée d'une part à la nature particulière du ou des livres qui fondent les traditions et d'autre part à la valeur de la lecture elle-même. Car la lecture, plus qu'une activité de loisir, devient une discipline, la discipline du livre.

C'est ainsi que la motivation du lecteur, qu'elle qu'elle soit, peut être accueillie puis convertie en un acte conscient apte à la faire grandir.

De victime inconscience de la lecture, il devient un disciple de plus en plus conscient du livre et de l'enseignement que celui-ci contient.

Yvan Amar

 Sculpture de mon oncle: Roger Dunoyer

Il m'a toujours été dit que je lisais trop, alors que pour moi c'est une nourriture, une nourriture spirituelle essentielle apportée au quotidien... Les livres m'ont tellement donné à voir, à vivre... Lire en conscience bien sûr. Lire ce texte de Yvan m'a complètement apaisée avec ma pratique de disciple des livres. Gratitude... Pascale Caroline Sourire

samedi 6 avril 2019

Ici et maintenant, tout de suite, c'est là.

N'entrez pas en conflit; que ce qui se passe au niveau du corps physique, au niveau des peurs, des désirs, du coeur, des émotions s'accomplisse.
Que ce qui se passe au niveau des pensées s'accomplisse.
Mais moi, je suis la Conscience.
Et, par vous même, vous ferez un miracle.
Vous transformerez votre limitation en illimitation.

La clé est entre vos mains.
Cette clé c'est de reconnaître les pensées en tant que pensées, les sensations en tant que sensations, c'est-à-dire en tant que chaînes de causes et d'effets.
Qui souffre? Qui est emporté?
Engagez-vous dans ce que j'appelle la verticale.
Ici et maintenant, tout de suite, c'est là.

Arnaud Desjardins
Extrait de "Le vedanta et l'inconscient" 
 


samedi 4 août 2018


"L'amour est le miracle d'être entendu un jour jusque dans nos silences, et d'entendre en retour avec la même délicatesse : la vie à l'état pur, aussi fine que l'air qui soutient les ailes des libellules et se réjouit de leur danse."

Christian Bobin......Ressusciter.



jeudi 19 juillet 2018

De l'ego au moi unique - Marc Gafni

Chapitre deux (extraits)

Qu'entendons-nous par Moi Unique? Votre Moi Unique n'est pas simplement votre ego ou votre personnalité. C'est l'essence qui est à la base de votre personnalité et se prolonge au-delà. Plus précisément, c'est le visage personnel de l'essence. C'est l'étincelle unique de Dieu qui vit en vous et qui est vous. Votre Moi Unique est l'amour-intelligence infini qui est Tout-Ce-Qui-Est, qui vit en vous en tant que vous-même et à travers vous. Plus votre niveau de conscience est élevé, plus complète est votre capacité à réaliser votre Moi Unique.

Le Moi Unique se révèle et se réalise tout au long de la vie, dans des moments d'abandon et de grâce, quel que soit notre niveau de conscience. Pourtant, ce n'est qu'après avoir commencé à dépasser l'emprise de l'ego du moi séparé et après avoir réaliser que notre nature est indivisible du champ de conscience infini absolu, que le Moi Unique se révèle et aboutit à la pleine réalisation stable de notre éveil.

En d'autres termes, le Nouvel Eveil du Moi Unique implique un 
processus.

...

Le Moi Unique est la prise de conscience éclairée que vous faites à la fois absolument un avec le tout et que vous êtes absolument unique.  


Je lis ce livre de Marc Gafni et cela opère en moi une réconciliation entre le chemin spirituel suivi jusque là, dans le Vedanta, et la voie du Maître et de l'attelage que je suis aujourd'hui. Je vous en dirai plus au fil de ma lecture et de ce que j'en comprends. Pascale

samedi 10 février 2018

La paix

Mettre mon attention sur la présence que je suis.

Tout est toujours exactement tel que cela doit être. Comprendre ça est la fin de la souffrance. La pleine acceptation des choses telles qu'elles sont, l'absence de résistance, à la vie telle qu'elle est, c'est cela la paix, le paradis, le bonheur. 

Et le bonheur, c'est ce que nous sommes. 
...
Ce n'est pas nous qui choisissons d'être déconnectés de nous-même, c'est la source, la vie, qui a mis ce programme en place. Vivre l'expérience de la séparation n'es donc pas une erreur, elle fait partie de ce qui est destiné à être vécu par chaque être humain.

Armelle Six


 

samedi 20 janvier 2018

Nouvelle année

Ma nouvelle année a commencé dès le premier par l'hospitalisation de ma maman en urgence, sa mort le trois, son inhumation le 9. Elle nous avait bien préparé, depuis notre enfance, tellement qu'on n' y croyait plus et qu'on a du mal à réaliser son départ. Il faut laisser le temps faire son oeuvre...






Texte qu'elle nous a demandé de lire lors de sa sépulture:


A ceux que j'aime et ceux qui m'aiment


Quand je ne serai plus là, lâchez-moi, laissez-moi partir
J'ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi
Soyez reconnaissants pour les belles années
Je vous ai donné mon amitié, vous pouvez seulement deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté
Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré
Maintenant, il est temps de voyager seule
Pour un court moment, vous pouvez avoir de la peine
La confiance vous apportera réconfort et consolation
Nous serons séparés pour quelque temps
Laissez les souvenir apaiser votre douleur
Je ne suis pas loin et la vie continue
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai
Et quand il sera temps pour vous de partir
Je serai là pour vous accueillir
Absente de mon corps, présente avec Dieu
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne dors pas
Je suis les mille vents qui soufflent
Je suis le scintillement des cristaux de neige
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé
Je suis la douce pluie d'automne
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer...
Je ne suis pas là, je ne suis pas morte

(je ne connais pas l'auteur...)

mardi 15 août 2017

Se déposer dans les bras du Vivant



"J'aimerais tant pouvoir une fois m'abandonner complètement dans les bras de quelqu'un qui me soutient de sa force aimante : cela me permettrait de goûter une fois la détente complète de tout mon être... Mais je n'ai jamais trouvé ces bras-là..." me dit-elle, les yeux emplis de la tristesse d'une vie en laquelle son aspiration n'a jamais pu se vivre.
 
Avec douceur, je lui dis qu'il est possible qu'elle se dépose dans les bras du Vivant, si aucun être ne peut lui offrir les siens.
 
 Elle me demande alors "Mais où sont-ils ?"
 
 
Comme elle, d'autres interrogent :
"Où sont les bras du Vivant ?" demande celle qui n'a jamais reçu le tendre soutien de la mère.
"Où sont les bras du Vivant ?" demande celui qui n'a jamais reçu la force soutenante du père.
"Où sont les bras du Vivant ?" demande celle qui n'a jamais reçu le regard aimant de son compagnon.
"Où sont les bras du Vivant ?" demande celui qui n'a jamais reçu l'accueil bienveillant de sa compagne.
 
Moi-même, j'ai longtemps cru que je ne pouvais me laisser aller, m'abandonner, parce que je ne trouvais pas en face de moi, celui ou celle qui avait la force, l'amour, la capacité, de me tenir, de me soutenir, de me contenir, de m'offrir cet espace où je pourrais en toute sécurité, me poser, me déposer, me reposer, enfin...
 
Puis, un jour, allongée sur le sol, dans un champ, regardant le ciel, j'ai vu passer toutes mes pensées, et j'ai choisi, juste là, de lâcher toute idée que je dois faire, je dois gérer, je dois porter, je dois tenir bon...
 
À l'instant même de tout mon corps, de tout mon coeur, de tout mon être, je me suis laissée aller, je me suis abandonnée sur le sol...
 
De chaque fibre de mes muscles, de chaque cellule de mon corps, je me suis donnée le droit de ne plus me soutenir moi-même, de ne plus rien porter de moi...
 
Là, pour la première fois de ma vie, j'ai senti les bras du Vivant qui m'entouraient, qui me portaient, me soutenaient, me câlinaient et j'ai entendu la voix du Vivant qui murmurait à mon oreille : "Tu ne peux sentir mon soutien que lorsque tu cesses de te tenir. Tu ne peux sentir que je te porte que lorsque tu cesses de vouloir porter. Tu ne peux sentir que je t'entoure que lorsque tu cesses de me chercher ailleurs qu'en la sensation globale de tout ton corps. Je suis toujours là. Tu es toujours dans mes bras. Depuis toujours. Pour toujours. Pour un instant, perçois-le..."
 
Puisse ce jour permettre à chacun-e de goûter, pour un instant, la détente de se déposer dans les bras du Vivant...
 
Isabelle Padovani 
 
C'est ici, en nageant seule dans ce petit lac, au coeur de la nature sauvage de la Drôme provençale, au coeur du vivant, que je me suis sentie soutenue par les bras de La Vie, du Divin  pour la première fois... Souvenir inoubliable! Pascale

jeudi 27 juillet 2017

La gaité

Une seule chose compte c'est la gaieté, ne laisse jamais personne te l'enlever. 

C. Bobin

 

 Orchis pyramidal et Cleridae

(il y en a beaucoup dans le pré : magnifiques!)

lundi 17 avril 2017

Samsara et Nirvana



Malléable, l'esprit est capable de changement. Apprenons donc à voir dans quelle mesure nous pouvons le transformer, identifions les moyens qui permettent d'y parvenir et mettons-les en œuvre. Le samsara, ou cercle des existences, et le nirvana, son dépassement, ne sont pas comme des lieux géographiques éloignés l'un de l'autre. Ce sont deux états de l'esprit. Le samsara est une déviation par rapport à la connaissance, une vision distordue de la réalité qui assujettit l'esprit aux émotions négatives, tandis que le nirvana est un état de liberté intérieure, affranchi de tout obstacle conceptuel et émotionnel.
Enseignements oraux donnés à Schvenedingen en Allemagne, 1998.
FOURTEENTH DALAI LAMA, TENZIN GYATSO (B. 1936)

samedi 8 avril 2017

Le bonheur quoi qu'il arrive - Armelle Six



...
Son propos est fulgurant parce que d'une honnêteté absolue, d'un engagement total. Il nous permet ainsi de comprendre en quoi consistent nos compromis, nos stratégies, nos mensonges. Chez elle, la liberté est souveraine. Et cette liberté réveille la nôtre.
(4ème de couverture)

*********

Je regarde Armelle Six sur youtube régulièrement, mais son livre a favorisé chez moi des prises de conscience majeures et ma vie en est toute autre. Je me sens calme, apaisée, détendue, joyeuse, curieuse, profondément, très profondément, au coeur des aléas de ma vie qui, eux, n'ont pas changé. Ou plutôt, il y a un grand calme, une paix, une détente, une joie, une curiosité, un détachement, qui se vivent dans mon corps... Je ressens vraiment que c'est La Vie qui vit et agit en moi. Et ça change tout! Le savoir intellectuellement est une chose, mais le sentir en soi c'en est une autre!

Le titre de ce livre pourrait être: "Suivre la Joie"! (En hommage à une cheminante du net qui se reconnaîtra...)